Le Quizz de Javary

Qui a dit?

La moitié de ces citations sont tirées des Entretiens de Confucius, l’autre moitié du Dao De Jing de Lao Zi.

À vous de rendre à chacun sa chacune.

QUI A DIT ?

Étudier une règle de vie et l’appliquer au moment opportun, n’est-ce pas là une grande joie ?

?

?

Étudier, c’est chaque jour un peu plus ;

pratiquer le Dao c’est chaque jour un peu moins

Diminuer tout , même la diminution, c’est ainsi qu’on parvient au non agir.

?

?

Sévérité envers soi-même, indulgence envers les autres

?

?

Qui légèrement promet, trouvera peu de crédit

qui trouve tout aisé, n’aura que des ennuis

?

?

Commencer par le plus difficile et récolter en dernier lieu

?

?

Entamer le difficile par là où il est facile ; atteindre au grand par là où il est menu ;

Les choses les plus difficiles au monde commencent par ce qui est facile

?

?

A-t-on jamais vu quelqu’un sortir d’une maison sans passer par la porte ?

Comment se fait-il alors que personne n’utilise le Dao ?

?

?

Qui est vertueux exécute ses obligations, qui est sans vertu exige avec exaction

?

?

Ne crains pas d’être méconnu des gens, crains plutôt de les méconnaître

?

?

Qui est vertueux exécute ses obligations, qui est sans vertu exige avec exaction

?

?

Qui connaît les autres est cultivé, qui se connaît soi-même est éclairé

Qui vainc les autres est cultivé, qui se vainc lui-même est solide

?

?

Apprendre sans réfléchir est vain

Réfléchir sans apprendre est dangereux

?

?

La parole authentique n’est pas séduisante la parole séduisante n’est pas authentique

Le bien n’argumente pas l’argument ne fait pas le bien

La connaissance n’est pas le savoir le savoir ne connaît pas

?

?

L’être juste s’occupe de secourir les pauvres et non d’ajouter à la fortune des riches

?

?

L’être juste ne fait pas de provisions.

Considérant tout comme appartenant aux autres, il a lui-même d’autant plus.

Donnant tout aux autres il a lui-même en plus grande abondance 

?

?

Qui le matin entend parler du Dao, peut mourir content le soir même

?

?

Mourir et ne pas disparaître, voila la longévité

?

?

Un prince interroge sur l’art de gouverner « Tuer les méchants pour encourager les bons, qu’en pensez-vous ? ». Le maître répondit « Pour gouverner, est-il besoin de tuer ? Cherchez vous-même le bien et le peuple s’améliorera. La vertu du l’homme de bien est pareille à celle du vent, la vertu du peuple pareille à celle de l’herbe qui se plie dans le sens du vent » 

?

?

Un peuple insoucieux de la mort l’effraierez-vous par la peine de mort ?

Rendez-lui plutôt la peur de la mort. Les factieux, s’il s’en trouve, prenez-les et mettez-les à mort. Qui alors osera bouger ?

?

?

Le maître ne parlait jamais de quatre choses :

les mystères, la brutalité, les désordres et les esprits.

?

?

Désir et sans désir ont une même origine, deux noms différents mais une appellation commune : le mystère.

Au fond du mystère est la porte des secrètes merveilles.

?

?

Celui qui connaît le Dao ne vaut pas celui qui le pratique ;

celui qui aime le Dao ne vaut pas celui qui y trouve sa félicité

?

?

Agir par le non agir, œuvrer par le non faire ; savourer l’insipide, magnifier l’infime ; valoriser le moindre, goûter le sans goût

?

?

L’être humain peut agrandir le Dao

Le Dao ne peut pas agrandir l’être humain

?

?

Le Dao que l’on nomme n’est pas le Dao qui fonctionne

?

?

À vous de jouer … Les réponses ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux