Sans compas ni équerre, on ne peut dessiner ni rond ni carré

Sans compas ni équerre, on ne peut dessiner ni rond ni carré

L’originalité de ce proverbe qui énonce l’idée générale que « sans règles, rien ne peut être accompli », tient au sens propre des mots employés qui, en français comme en chinois, sont des outils.

En français, la règle est ce qui permet de tirer des traits, de marcher droit.

En chinois, la règle s’écrit en associant le mot compas avec le mot équerre. Avec le premier, on dessine les carrés, avec le second, le cercle.

Carré et cercle, les deux mots qui terminent ce proverbe, sont aussi utilisés dans leur sens figuré: s’accomoder, s’adapter.

Ils évoquent aussi bien deux manières d’agir selon les circonstances que deux styles calligraphiques, l’anguleux et l’arrondi.

Origine:

MENCIUS, chapitre Li Lou (372 – 289 av. J-C) / Époque des royaumes combattants

Lien vers la version Wechat

Gemmes de sagesse chinoise, avec Jincheng Ni

Suivez-nous sur les réseaux sociaux