Un beau geste n'est jamais perdu ...

Gemmes de sagesse chinoise, avec Jincheng Ni

Le parfum du bouquet de roses demeure dans la main de qui  l’a offert

Les Chinois n’ont pas l’habitude d’offrir des bouquets de fleurs et jusqu’à fort récemment, la rose n’était pas une fleur très répandue en Chine, comme en témoignent les deux idéogrammes de son nom (méi gui), qui ne comportent pas le signe général des plantes, mais celui du jade, car c’était dans l’antiquité le nom d’une belle variété de cette pierre.

Sans doute d’origine britannique, ce proverbe est devenu très courant pour signifier qu’un beau geste n’est jamais perdu.

Quand on donne quelque chose à quelqu’un, cela profite aussi au donneur, comme le parfum des fleurs qui perdure dans la main de qui a tendu le bouquet.

Origine:

Dicton populaire

Lien vers la version Wechat

Suivez-nous sur les réseaux sociaux